Vous êtes ici

Présentation

Notre objectif est de comprendre la physiopathologie de la schizophrénie, et de développer de nouveaux concepts thérapeutiques.

Le diagnostic de schizophrénie repose sur les symptômes cliniques, alors que la pathologie inclue des troubles cognitifs invalidants, sur lesquels les antipsychotiques sont sans effet. Nous avons identifié deux séries de troubles cognitifs qui pourraient mieux caractériser la schizophrénie : les troubles de la mémoire autobiographique, qui touchent le sens de l’identité personnelle, et des troubles cognitifs plus élémentaires qui conduisent à une rupture du sens de la continuité du temps. Nous étudions le rôle joué par ces troubles en explorant par exemple leurs liens avec des symptômes comme le délire. Nous étudions également les liens entre troubles cognitifs et altérations de réseaux neuronaux, à partir de méthodes d’imagerie chez l’homme (IRMf, EEG), et de modèles animaux (injection de kétamine, modèles neurodéveloppementaux). Nos travaux conduisent à deux types de concept thérapeutique. D’une part, nous développons des méthodes de remédiation cognitive, en ciblant notamment les troubles de l’identité. D’autre part, nous cherchons à reproduire les troubles cognitifs plus élémentaires dans nos modèles animaux, afin de vérifier, à terme, si la stimulation électrique intracérébrale permet de les corriger.

L'équipe

Cliquez sur les photos pour accéder au thèmes de recherche de chaque personne.


Anne
Giersch

 

 

 

 

 

 

 

 

Alain
Louilot


Anne
Bonnefond

 

 

 

 

 

 

 

Didier
Pinault


Fabrice
Berna


Gilles
Bertschy

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Marie
Danion

 

 

 

 

 

Brigitte Kieffer

 

 

 

 

 

Laurence
Lalanne

Isabelle
Offerlin-Meyer

   

Raymund Schwan

Sébastien WEIBEL Pierre
Vidailhet